Anne de Vandière, invitée d’honneur de l’édition 2021

 

Anne de Vandière, photographe française, nous fait l’honneur d’être notre marraine pour cette édition 2021 du Festival Errances Photographiques à Nontron. Elle nous raconte son parcours…

« Journaliste reporter pour différents magazines de la presse écrite, je développe en 1996 un travail photographique de portraits, intitulé « H/AND » dont le sujet principal est la main. Qui êtes vous à travers vos mains? J’interroge en images et en mots les mains de personnalités, d’artisans du beau savoir-faire français, de métiers en voie de disparition. H/AND est un travail sur la durée, un projet sans chronologie, sans parcours préétabli, sans début ni fin, une histoire «ouverte». En 2002, intéressée par mon travail, la maison Hermès me demande d’illustrer le thème de l’année : La main. Une exposition a lieu au siège social d’Hermès ainsi que la publication de 16 pages dans leur revue internationale bi annuelle, Le Monde d’Hermès. En 2004, j’expose 40 triptyques à la Maison Européenne de la Photographie à Paris. Parallèlement est publié le livre H/AND aux éditions Paris Musées. En 2008 publication du second opus H/AND aux éditions Nicolas Chaudun. Mes travaux font l’objet d’expositions en France et à l’étranger. Je reçois en 2009 le Prix Fondation Neuflize Vie ABN Amro pour la photographie contemporaine.

De 2009 à ce jour, TRIBU/S du MONDE : À la rencontre des peuples racines, sur leur Terre Mère.  Projet work in progress.

Je pars à la rencontre de ces peuples fragilisés par la marche du monde. Ces tribus représentent aujourd’hui 350 millions de personnes sur notre planète. 

La convoitise des ressources naturelles est le plus grand danger qui les guette. Vivant aux quatre coins du monde, très différents les uns des autres, ils se rejoignent tous dans le respect de la Terre-Mère qui les nourrit et les soigne. Je souhaite mettre en lumière l’immense richesse philosophique de ces peuples, leurs savoirs ancestraux, leurs savoir-faire liés à des gestes de mains transmis de génération en génération, mais surtout de valoriser leur connexion commune et unique avec la Terre-mère.

Du Sénégal en 2009 à Oman en 2019, j’ai parcouru tous les continents, une vingtaine de pays, réalisé  de nombreux portraits d’hommes et de femmes, appartenant à plus de 60 ethnies différentes. Aucune photo n’est volée, il n’y a pas de mise en scène, juste des rendez-vous. Je travaille en argentique noir et blanc, dont le grain me donne un sensible à fleur de peau. Mes images ne sont jamais recadrées.

Pour réaliser mon projet, contribuer à la prise de conscience et mobiliser des politiques, des organismes multilatéraux, des entreprises engagées dans le développement durable, J’ai initié l’Association «TRIBU/S DU MONDE». À la vente de chaque photo, les ethnies/tribus en reçoivent une partie significative. 

Je reste engagée aujourd’hui plus que jamais. Je lance  ces « alertes », face aux déplacements forcés de ces peuples, à contre-sens de leur nomadisme et de leurs coutumes, au pillage systématique de leur patrimoine et de leurs ressources naturelles qui peuvent conduire progressivement à leur disparition. 

Aujourd’hui l’alerte est d’autant plus forte. Les peuples autochtones sont frappés de plein fouet par le coronavirus. N’étant toujours pas la priorité des politiques, leur avenir est clairement menacée. »

 

————————————————————————————————————————

L’Association Tribus du Monde a été initiée il y a plus de 10 ans par la photographe/ex-journaliste, Anne de Vandière.

A travers ses photos en argentique noir et blanc, ses témoignages écrits et ses vidéos, elle n’a de cesse de mettre en lumière l’immense richesse philosophique de ces peuples, leurs savoirs ancestraux, leurs savoir-faire liés à des gestes de mains transmis de génération en génération, mais surtout de valoriser leur connexion unique avec la Terre-mère. Ils sont les derniers gardiens de notre planète, de notre nature et sans doute les derniers liens avec nos origines. Ces précieuses sentinelles doivent avant tout exister et être respectées.

 « Les plus grands écologistes ce sont eux ! Apprenons de ces peuples, avec une grande humilité … »

Artiste engagée, elle lance  ces « Alertes », face aux déplacements forcés de ces peuples, à contre-sens de leur nomadisme et de leurs coutumes, au pillage systématique de leur patrimoine et de leurs ressources naturelles qui peuvent conduire progressivement à leur disparition. Anne expose régulièrement son travail en France  (en 2017 pour la première fois au Musée de l’Homme, puis au Domaine des Etangs, aux Capucins à Brest, au Festival photographique de Moncoutant…), à l’étranger, et participe à des conférences, des signatures de livres …

En plus de 12 années, Anne a parcouru les 5 continents et une vingtaine de pays  pour rencontrer plus de 60 tribus/peuples/ethnies/communautés.

Ses expositions ont reçu le parrainage de l’UNESCO et le soutien de l’association SURVIVAL France.

Pour en savoir + : https://tribusdumonde.org/

Insta : tribus_du_monde  et annedevandiere_photography

Editions : « Tribus du Monde » aux éditions Intervalles,

Portfolios (Odisha, Madagascar, Sultanat d’Oman) aux éditions Tribus du Monde

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s